Un calme précaire règne aujourd'hui dans le centre de la ville, évacué après une nuit d'affrontements entre policiers et manifestants protestant contre un film islamophobe. La circulation a repris sur la place Tahrir, proche de l'ambassade des Etats-Unis.Toute la nuit, des affrontements ont opposé policiers et manifestants dans le centre de la capitale, les forces de l'ordre répondant aux jets de pierres et de cocktails Molotov par des tirs de grenades lacrymogènes.Au Caire, Vanessa Descouraux

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.