Le Secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly estime que le calcul de la retraite à 60 ans, pour ceux ayant commencé à travailler tôt, doit intégrer les périodes "de chômage et de fin de droits".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.