Après une troisième nuit de violences à la Réunion, les émeutiers se sont manifestés à St Denis, St Benoît et Saint-André notamment. Il y a eu hier 76 interpellations. Les premiers casseurs ont été condamnés par les tribunaux.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.