« Lors d’une réunion dans le bureau de Husson, le 14 février 2011, étaient présents Pagnie et Reinhart. Devant leur insistance, je me résolu de ne donner le nom de la source qu’au Président (ma confiance en Husson, Reinhart et Pagnie était nulle). Husson et Reinhart répétèrent à 5-6 reprises avoir l’aval du Procureur de la République Marin pour la récupération illicite d’un document bancaire. Peu importait le prix. Husson se chargeant de la facture sans qu’apparaisse Michel Luc.

Je n’ai eu, une fois de plus, aucune réponse quant à la proposition concernant un RDV avec le Président, pourtant, à la fin de la réunion, Husson me dit : « Je retiens que tu es prêt à donner le nom de la source au Président. (…) D’ailleurs, je ne reçus également aucune réponse au mail que j’ai envoyé au Président fin février 2011. »

Un enregistrement clandestin de cette réunion du 14 février 2011 a été rendu public par l’Express.fr, le 28 mars dernier.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.