Ça s'est passé à Saint Gilles, sur la cote ouest de la Réunion. Le kayakiste est sorti indemne de l'attaque, la cinquième de l'année. Deux ont été mortelles. Jean-Pierre Castellani, 51 ans, raconte

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.