Police
Police © Fotolia/Xiongmao

RIF, recherche dans l'intérêt des familles restera un film, mais pas plus. En effet, une circulaire passée relativement inaperçue, daté du 26 avril 2013 et rendue publique jeudi, supprime la RIF. Une procédure qui permettait aux membres d'une famille de se retrouver avec l'aide la police ou de la gendarmerie. Recherche concernant uniquement des personnes adultes.

Raisons invoquées à la suppression : des demandes de plus en plus détournées de l'esprit du texte, mais aussi les "intéressantes possibilités" (dixit la circulaire) offertes par internet et les réseaux sociaux.

Et si l'abrogration s'est faite en catimini, elle fait réagir - vertement - certaines associations qui disent ne pas avoir été consultées. "Chacun est libre de circuler et donc de disparaître. Cette procédure permettait aux familles d’avancer", explique Alain Boulay, le président de l’APEV, l’Association d’aide aux parents d’enfants victimes, qui dénonce l'utilisation des réseaux sociaux qui prive les adultes du droit à leur vie privée.

Les explications de Nour-Eddine Zidane

1 min

E Internet enterre le RIF

Toutefois, les recherches seront toujours possibles en cas de disparition inquiétantes.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.