Les Femen françaises sont-elles allées trop loin ? Plusieurs militantes de l'association féministe jettent l'éponge. Elles refusent de cautionner l'une des dernières actions en date. Trois Femen ont brûlé un drapeau salafiste devant la Grande Mosquée de Paris, ce mercredi 3 avril, pour dénoncer les atteintes aux droits des femmes dans les pays arabo-musulmans. Dans la foulée, plusieurs adhérentes -six d'après nos informations- ont décidé de quitter l'association qui ne compte que quelques dizaines de membres actifs en France.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.