Deux sénateurs de Moselle, Jean-Louis Masson (non inscrit) et François Grosdidier (UMP), ont chacun porté plainte contre l'autre, le premier pour association de malfaiteurs, le second pour dénonciation calomnieuse sur fond de soupçons de marchés truqués.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.