Après l'annonce de nouvelles mesures de rigueur du gouvernement, le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly réagit à chaud.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.