Les principales mesures du plan de rigueur concernent la TVA, les niches fiscales et les retraites. Au total, elles représentent 7 milliards d'euros en 2012 et 11,6 milliards en 2013, selon le Premier ministre.

Retraites, TVA... Les mesures détaillées par Véronique Julia

Le taux réduit de TVA passe de 5,5 à 7% sur tous les produits et les services, à l'exception des produits de première nécessité, notamment de l'alimentation.

Le gouvernement attend 2,6 milliards d'euros des "rabotages" de niches fiscales.

François Fillon a aussi annoncé qu'il avancerait d'un an le passage de l'âge légal à 62 ans, en fixant la cible à 2017 au lieu de 2018. Selon le Premier ministre, cette mesure va "se traduire par quelques mois d'activité supplémentaire pour les générations nées entre 1952 et 1956". Le gouvernement en attend 4,4 milliards d'euros d'économies pour les régimes de retraite entre 2012 et 2016.

Des milliards et des symboles

Des économies seront aussi réalisées sur les dépenses de santé (avec un objectif de croissance des dépenses à 2,5% au lieu de 2,8%)

Les prestations sociales, à l'exception des revenus de remplacement, ne seront revalorisées que de 1% l'an prochain. Les entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse 250 millions d'euros verront leur impôt sur les société majoré de 5 points.

Les salaires de l'éxécutif seront gelés, et le plafond de dépenses prises en charge dans le cadre des campagnes électorales est abaissé de 5%.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.