Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) comptent libérer le journaliste français Roméo Langlois (35 ans) mercredi selon un bref communiqué posté en ligne hier soir. Depuis un mois, le correspondant de France 24 en Colombie est aux mains des FARCS.

Roméo Langlois est tombé dans une embuscade il y a un mois alors qu'il réalisait un reportage pour France 24. Dans trois jours il pourrait être libéré. Les FARCS précisent dans le communiqué que les coordonnées du lieu de remise de l'otage "seront transmises en temps utile à la mission humanitaire" . Prudence malgré tout : le 13 mai dernier, le Comité Internationale de la Croix Rouge avait annoncé avoir été informé par les FARC qu'elles étaient prêtes à relâcher le journaliste français. Sans conséquence.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.