En s'imposant dans six des dix Etats en jeu,dont le très convoité Ohio, Mitt Romney émerge comme le vainqueur du "Super Tuesday" mais, dans une primaire républicaine toujours aussi indécise, il n'a pas obtenu la nette victoire dont il rêvait.

L'ancien gouverneur du Massachusetts s'est imposé chez lui mais également dans le Vermont, la Virginie, l'Idaho, l'Alaska et surtout l'Ohio, Etat souvent considéré comme l'une des clés de la course à l'investiture.

Rick Santorum reste en embuscade après ses victoires dans l'Oklahoma, le Dakota du Nord et le Tennessee. Il manque d'une cheveu la victoire dans l'Etat de l'Ohio. 12.000 voix séparent les deux favoris pour cet Etat qui permet d'obtenir le soutien de 63 délégués sur les 400 "mis en jeu" dans la nuit de mardi à mercredi.

Newt Gringrich remporte un seul Etat, le sien : la Georgie

L'analyse des résultats par Fabienne Sintes

Résultats du Super Tuesday
Résultats du Super Tuesday © Idé

barre blanche
barre blanche © Radio France

Le supense continue

Si Romney est toujours le favori, il peine toujours à convaincre la base conservatrice du parti. Pourtant, ses victoires la dernière semaine de février dans l'Arizona, le Michigan et l'Etat de Washington laissaient présager la fin du suspense dans la primaire républicaine. C'est raté, il faudra sans doute attendre les primaires de l'Etat de New-York, du Texas, la Californoe pour que Romney obtienne la majorité des 1144 délégués nécessaires à l'investiture républicaine.

La victoire finale va donc se jouer entre Rick Santorum et Mitt Romney. Newt Gringrich est hors course malgré sa victoire dans l'Etat de Georgie. Ron Paul n'a toujours aucun succès et est sans doute complétement éliminé de la course.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.