Lors d'une conférence de presse à Lille, Martine Aubry a regretté que le démantèlement de deux camps de Roms se soit fait sans propositions de relogement, mais la Maire de Lille s'est refus" à critiquer l'action du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

Martine Aubry répond à Emmanuel Serazin

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.