Il y a une semaine, quatre jeunes de 15 à 17 ans abattaient froidement un de leurs camarades attiré dans un guet-apens. Il menaçait de les dénoncer pour un cambriolage. On se demande maintenant s'ils n'avaient pas l'intention de commettre d'autres meurtres

Christine Wurtz

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.