Le politologue Stéphane Rozès analyse la difficulté de l’exercice pour Claire Chazal et DSK. Selon lui les français attendent explication et contrition

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.