Les derniers jours de la campagne ont été marqués par des pressions sans précédent exercées sur les militants de l’opposition et sur l’ONG Golos, qui surveille les fraudes électorales. Sa directrice a été retenue à l’aéroport toute la nuit de vendredi à samedi. Les explications d'Ilana Moryoussef

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.