Le procureur a demandé hier trois ans de camp contre les trois jeunes femmes poursuivies pour avoir chanté une "prière punk" contre Vladimir Poutine dans la cathédrale du Christ-Sauveur. Ce matin, c'était la dernière audience avant le jugement. Caroline Larson

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.