Le ministre de l'Education nationale déplore que l'OCDE ne prenne pas certains facteurs en compte, comme les indemnités des enseignants ou les heures supplémentaires.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.