Le SIAL, le Salon international de l’agroalimentaire, ouvre ce dimanche. Deux ministres sont attendus pour l’ouverture mais ils ne devraient trouver personne pour les accueillir. Jean-René Buisson, président de l’ANIA, explique les raisons de ce boycott.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.