Sanofi veut supprimer 900 postes d'ici 2015. On a parlé des licenciements "boursiers" ou "financiers" et d'une entreprise prospère qui ne licencierait que pour gagner encore plus. Mais pour Christian Lajoux, le président de Sanofi France, c'est de la survie économique à long terme.Christian Lajoux au micro de Dorothée Barba

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.