deux journalistes français portés disparus en syrie
deux journalistes français portés disparus en syrie © reuters

François Hollande a demandé la libération immédiate de deux journalistes français travaillant en Syrie avec qui le contact a été perdu. Europe 1 a confirmé la disparition dans la région d'Alep, dans le nord du pays, d'un de ses reporters, Didier François, et d'Edouard Elias, un photographe qui travaillait pour la radio.

Un porte-parole d'Europe 1 a ainsi déclaré:

Nous sommes sans nouvelles de Didier et Edouard alors qu'ils faisaient route vers Alep. Les autorités françaises mettent tout en oeuvre pour nous donner des informations.

La France ne dispose pour l'instant d'aucune information précise sur cet enlèvement, sinon qu'il s'est produit à un barrage de contrôle.

Depuis Tokyo, François a demandé leur "libération immédiate":

Je demande que ces journalistes soient immédiatement libérés car ils ne sont pas représentants de quelque Etat que ce soit. Ce sont des hommes qui travaillent pour que le monde reçoive des informations. Les journalistes doivent être traités comme des journalistes.

Ecoutez la déclaration du président de la République

D'autres enlèvements

Quatre journalistes italiens ont été enlevés en Syrie en avril et relâchés après un peu plus d'une semaine de captivité. Un autre journaliste italien, Domenico Quirico, dont on avait perdu la trace en Syrie il y a deux mois, a parlé jeudi à sa femme au téléphone, selon le quotidien italien la Stampa.

Les troupes syriennes gouvernementales et leurs alliés ont enregistré une série de succès ces dernières semaines, donnant un coup de pouce au régime de Bachar al Assad au moment où les Etats-Unis et la Russie peinent à organiser une conférence de paix pour tenter de mettre fin à une guerre civile qui a fait plus de 80.000 morts.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.