Nouvelle proposition en matière fiscale dans la campagne présidentielle. Nicolas Sarkozy a proposé hier la création d'un impôt sur les revenus du capital des exilés fiscaux, sans toucher au statut des travailleurs expatriés.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.