La Sénatrice PS Laurence Rossignol ne lâche pas sa proie. Encore une fois, elle reproche à Nicolas Sarkozy, membre de droit du Conseil constitutionnel, de s'engager dans la bataille UMP après les ultimatums lancés par l'ex chef de l'Etat à François Fillon et Jean-François Copé. Alors avec son collègue, le député socialiste Christian Paul, ils viennent de saisir les présidents de l'Assemblée Nationale, Claude Bartolone et du Sénat, Jean Pierre Bel pour qu'eux même saisissent Jean Louis Debré, le président du Conseil constitutionnel. Déjà, la semaine passée, Laurence Rossignol avait demandé à Nicolas Sarkozy, après son dejeûner avec François Fillon, de renoncer à ses fonctions au Conseil constitutionnel. La Sénatrice considère qu'un Sage de la rue de Montpensier ne peut pas être impliqué dans les affaires politiques partisanes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.