Hier à Bordeaux, le candidat de l’UMP a axé son discours sur le travail, l’identité nationale et la justice. Sarkozy a défendu son ministre de l'Intérieur malgré la polémique qu'il a suscité sur les cantines hallal et a cogné sur Hollande.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.