.Le président français a réclamé un changement de méthode pour sortir du blocage : "Cessons de croire qu'un seul pays ou un petit groupe de pays peuvent résoudre un problème d'une telle complexité", a-t-il lancé devant l'Assemblée générale de l'ONU.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.