Dans une interview au journal Le Monde, Nicolas Sarkozy revient sur l'accord trouvé vendredi à Bruxelles. Le chef de l’État estime tout simplement que ce sommet a permis de créer les conditions d'une sortie de crise.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.