Nicolas Sarkozy a réclamé dimanche la création d'un gouvernement politique des accords de Schengen, qui régissent les flux migratoires en Europe, et s'est dit prêt à suspendre la participation de la France à ces accords s'il n'y parvient pas.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.