Lors de l'hommage aux trois militaires assassinés à Toulouse et Montauban, le chef de l'Etat a qualifié leur mort d'"exécution terroriste"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.