Nicolas Sarkozy dans son discours de campagne à Villepinte a prêché pour la création d'une loi destinée à protéger le marché européen. Il se dit même prêt, en cas de victoire, à ce que la France mette en place seule, ce dispositif de protection.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.