S'il est réélu et si le Sénat, à majorité socialiste, refuse de voter le projet de loi, le candidat-président promet un référendum sur la question "avant la fin de l'année 2012".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.