Pour la première fois, les militants de droite se sont réunis un 1er mai. Sur la place du Trocadéro à Paris, Nicolas Sarkozy a encouragé ses troupes à trois jours du second tour. Il a saisi l'occasion pour charger un peu plus les syndicats.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.