[scald=64385:sdl_editor_representation]BORDEAUX (Reuters) - Nicolas Sarkozy a annoncé mardi la création d'un Haut Conseil du financement de la protection sociale chargé de réfléchir avec "sérénité, sérieux et objectivité" aux moyens de préserver le modèle social de la France tout en réduisant le poids de la fiscalité du travail.

Le chef de l'Etat a dit souhaiter que ce Haut Conseil, "qui associera naturellement les partenaires sociaux", commence à travailler "avant la fin de l'année".

"Je lui demanderai de faire des propositions qui soient à la hauteur de l'ambition que je porte pour notre modèle social", a-t-il dit à Bordeaux lors d'un déplacement consacré à la "préservation de notre modèle social et la lutte contre les fraudes à la Sécurité sociale".

Pour Nicolas Sarkozy, il s'agit de s'interroger sur les questions suivantes :

"Quelles dispositions pouvons-nous prendre pour réduire le poids de la taxation du travail ?

"Le financement de la protection sociale doit-il reposer autant sur les salaires, alors que nos partenaires européens et mondiaux font un choix différent et que nos salariés sont de plus en plus en concurrence ?

"Dans quelle proportion faut-il mettre à contribution différents types d'impôts pour réaliser cet élargissement ?

"Comment également (...) mieux intégrer les couvertures offertes par les organismes complémentaires à la protection des différents risques sociaux ?"

Yann Le Guernigou, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.