Plus d'un millier de salariés et leur avenir sont entre les mains de la justice. La décision doit être prise tout à l'heure par le tribunal de commerce de Paris. La direction a suspendu hier les liaisons de ses ferries entre Calais et Douvre.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.