Malgré le soutien de dernière minute d’Eurotunnel, le tribunal de commerce a mis Seafrance en cessation d'activité. Le projet de la Scop est donc rejeté, les 1000 salariés licenciés, les bateaux et les bâtiments vendus aux enchères. Malgré tout il est encore temps de sauver au moins une partie des emplois et de l'entreprise.Marion L'Hour

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.