1 min

S ROYAL / F2

Arrivée en tête dans la première circonscription de Charente-Maritime, Ségolène Royal appelle son challenger de gauche Olivier Falorni, l'autre qualifié pour le second tour, à retirer sa candidature, tout en confirmant sa candidature au "perchoir".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.