PARIS (Reuters) - Il manque 34 milliards d'euros dans le programme de Nicolas Sarkozy, estime l'équipe de François Hollande, au lendemain de la présentation de son projet par le président sortant.

Nicolas Sarkozy, que les sondages donnent battu par François Hollande au second tour de l'élection présidentielle le 6 mai, compte rétablir l'équilibre des comptes publics fin 2016. Ceci nécessitera selon lui un effort de 53,5 milliards d'euros, dont 40 de baisse des dépenses et 13,5 de hausse des impôts.

"Ce n'est pas une lettre du candidat sortant que les français vont recevoir. C'est une facture ! Salée !", déclarent Jérôme Cahuzac, responsable budget-finance de l'équipe de François Hollande, et Bernard Cazeneuve, porte-parole du candidat du Parti socialiste.

Selon eux, Nicolas Sarkozy masque 22 milliards d'euros par un artifice de calcul et majore de 4 milliards les impôts déjà votés par le parlement: "Il y a donc bien au moins 25 milliards d'euros d'impôts cachés", écrivent-ils dans un communiqué.

"Mais les approximations ne s'arrêtent pas là car le projet dévoilé hier révèle des recettes et des économies qui n'existent pas", poursuivent-ils.

"Au moins 7,9 milliards d'euros de recettes ou d'économies du projet de Nicolas Sarkozy sont irréalistes ou très incertains, 7,9 milliards qui s'ajoutent aux 26 milliards déjà occultés, soit près de 34 milliards d'impasses en recettes ou économies."

Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.