Après le G20 et l’annonce de la surveillance du pays par le FMI et l’UE, Silvio Berlusconi a passé son week-end à tenter de rassembler sa majorité autour de lui, avant une série de votes cruciaux au Parlement.

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.