Le Sénat a basculé hier. La gauche détient désormais la majorité absolue des sièges. Une victoire historique pour la gauche et une défaite amère pour la droite qui a tout fait pour minimiser l'importance de cette défaite.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.