L'Irak a subi sa plus grave série d'attaques depuis le début de l'année. Bilan des explosions : 66 morts et 230 blessés. L'attaque la plus meurtrière s'est produit à Kout à 160 kilomètres au Sud-est de Bagdad.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.