Le Sidaction 2017 a lieu ces 24, 25 et 26 mars, trois jours pour sensibiliser à la recherche contre le Sida. Les dons permettent de financer des actions en France et à l'étranger.

Le Sidaction débute ce 24 mars et doit permettre de récolter environ 4 millions d'euros en 3 jours
Le Sidaction débute ce 24 mars et doit permettre de récolter environ 4 millions d'euros en 3 jours © Maxppp / Jean-François Frey

Le budget Sidaction est de 16 millions d'euros par an, une enveloppe qui n'a quasiment pas changé depuis une vingtaine d'années mais qui est bien loin des 100 millions récoltés chaque année pour le Téléthon. Ces trois jours d'appel aux dons permettent de collecter en moyenne quatre millions d'euros, le reste provient essentiellement de legs et de dons divers tout au long de l'année, ainsi que de quelques financements publics.

En France, trois millions consacrés chaque année à la recherche médicale

Sidaction consacre chaque année trois millions d'euros de son budget à la recherche, principalement la recherche fondamentale. L'association a ainsi aidé une équipe qui a participé à la découverte de marqueurs permettant d'identifier les réservoirs où va se cacher le virus. Sidaction accorde la même somme à ses programmes qu'au soutien d'autres associations, soit 2,5 millions d'euros. Parmi les initiatives de l'organisation, un spécialiste du VIH est présent en milieu carcéral ou l'édition cette année d'un guide de prévention pour les usagers des sites de rencontre sur internet.

Parmi les 16 millions d'euros récoltés chaque année, 4 millions le sont lors des 3 jours du Sidaction
Parmi les 16 millions d'euros récoltés chaque année, 4 millions le sont lors des 3 jours du Sidaction © Radio France / Fiona Moghaddam

Des dons pour la lutte contre le Sida à l'international

Chaque année, 2,5 millions d'euros permettent de financer des projets dans 21 pays différents. Ils sont consacrés à la prise en charge médicale et sociale des malades, à la prévention, à la formation d'équipes sur place, au Mali et en Ukraine, par exemple, et permettent d'agir auprès des homosexuels et des travailleurs du sexe, notamment.

Avec l'avancée des traitements, le Sida fait moins peur et il devient un peu plus difficile chaque année de recueillir des dons, constate Sidaction. Pourtant en France, près de 7.000 personnes sont contaminées chaque année, elles sont 153 000 à vivre avec le VIH. Dans le monde, 36,7 millions de personnes sont séropositives, une sur deux n'a pas accès aux traitements. Jusqu'à présent, le virus a fait 35 millions de morts.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.