La France est régulièrement pointée du doigt pour ses contrôles d'identité : trop de contrôles au faciès si l'on en croit les organisations de défense des droits de l'homme. Human Rights Watch s'en émeut aujourd'hui.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.