[scald=98177:sdl_editor_representation]par Mathieu Baratas

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - Le manager du XV de France Philippe Saint-André a intégré mercredi Julien Bonnaire et Clément Poitrenaud dans l'équipe qui affrontera dimanche au Stade de France l'Irlande, en match en retard de la deuxième journée du Tournoi des Six nations.

Si le choix de titulariser Clément Poitrenaud (29 ans, 44 sélections) à l'arrière est la conséquence de la blessure au genou droit de Maxime Médard, le retour de Julien Bonnaire (33 ans, 72 sélection) est plus le fait de considérations stratégiques.

Philippe Saint-André compte en effet sur l'apport du troisième ligne clermontois dans la bataille des airs et de la touche, un secteur en difficulté en Ecosse et qui reste l'un des points forts de l'Irlande.

La troisième ligne est réorganisée puisque Imanol Harinordoquy pousse sur le banc Louis Picamoles, pourtant titulaire lors de la première annonce d'équipe contre l'Irlande avant que cette rencontre ne soit annulée au dernier moment le 11 février, en raison d'une pelouse gelée.

Alignée dix fois en équipe de France depuis 2009, cette association Dusautoir-Harinordoquy-Bonnaire très expérimentée était titulaire lors des phases finales de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande.

"On a eu des difficultés en touche en début de match contre les Ecossais. Julien Bonnaire va nous donner énormément de déplacements. La discussion était entre Imanol et Louis. On a mis Imanol pour avoir de la sécurité en touche", a expliqué "PSA" en conférence de presse.

"Avec Louis sur le banc, on aura un banc puissant. On aura un pack qui court beaucoup pour commencer puis plus puissant pour finir. On a envie de bien commencer le match", a-t-il ajouté.

UN CINQ DE DEVANT INCHANGÉ

En revanche, le cinq de devant n'est pas modifié malgré du déchet observé lors du début de rencontre en Ecosse, où les Bleus se sont imposés 23-17 dimanche dernier.

"Le cinq de devant a eu beaucoup d'activité. On a eu envie de remettre Dimitri (Szarzewski). Il a besoin encore plus de confiance. Il a eu beaucoup d'activité mais il a manqué des plaquages en début de match et manquait de lucidité. On est sûr de son talent", a dit Philippe Saint-André.

Excepté le poste de numéro 15, la ligne d'arrières est reconduite. Morgan Parra à la mêlée et François Trinh-Duc à l'ouverture joueront pour la 18e fois ensemble sous le maillot bleu.

Au centre, le clermontois Wesley Fofana, auteur de deux essais lors de ses deux premières sélections, sera associé pour la troisième fois avec son coéquipier Aurélien Rougerie.

Poitrenaud, présent dans la liste des trente annoncée avant le Tournoi, formera un trio inédit avec son coéquipier de Toulouse Vincent Clerc et le Clermontois Julien Malzieu.

Au total, onze joueurs du quinze de départ étaient présents à la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande.

Le XV de France compte deux succès face à l'Italie (30-12) et l'Ecosse (23-17) en deux rencontres dans le Tournoi.

Les Bleus se préparent à accueillir l'Irlande, premier "col hors-catégorie" d'une série de trois matches avant la réception de l'Angleterre (11 mars) et le déplacement au Pays de Galles (17 mars).

Composition de l'équipe:

15-Clément Poitrenaud, 14-Vincent Clerc, 13-Aurélien Rougerie, 12-Wesley Fofana, 11-Julien Malzieu, 10-François Trinh-Duc, 9-Morgan Parra, 8-Imanol Harinordoquy, 7-Julien Bonnaire, 6-Thierry Dusautoir (capitaine), 5-Yoann Maestri, 4-Pascal Papé, 3-Nicolas Mas, 2-Dimitri Szarzewski, 1-Jean-Baptiste Poux.

Remplaçants: 16-William Servat, 17-Vincent Debaty, 18-Lionel Nallet, 19-Louis Picamoles, 20-Julien Dupuy, 21-Lionel Beauxis, 22- Maxime Mermoz.

Edité par Olivier Guillemain

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.