[scald=85473:sdl_editor_representation]KITZBÜHEL, Autriche (Reuters) - Le Suisse Didier Cuche a réalisé samedi une performance inédite dans l'histoire du ski en s'imposant pour la cinquième fois de sa carrière dans la descente mythique de Kitzbühel, en Autriche.

Vainqueur en 1998, en 2008, en 2010 et l'année dernière, le vétéran âgé de 37 ans qui vient d'annoncer qu'il prendrait sa retraite en fin de saison a triomphé en 1'13"28 devant les Autrichiens Romed Baumann (1'13"52) et Klaus Kröll (1'13"58).

Les Français Johan Clarey et Adrien Théaux ont terminé respectivement cinquième et neuvième.

Le tracé de ce temps fort de la saison de ski, surtout les années comme cette saison 2011-2012 où il n'y a ni Jeux olympiques ni Championnats du monde, a toutefois été considérablement raccourci en raison de conditions météorologiques difficiles.

Au lendemain de l'annulation du Super-G sur cette même piste à cause de la pluie, les organisateurs de la course ont décidé de maintenir l'épreuve samedi malgré le vent, la neige et une pointe de brouillard.

Mais cette décision avait un coût: la terrible Streif était en effet amputée de toute sa première partie, soit l'équivalent d'environ quarante secondes de course.

Manuèle Lang, Olivier Guillemain pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.