Dominique Strauss Kahn a demandé à être entendu dans l'affaire des SMS. Il dénonce un lynchage médiatique à propos de ces messages gênants envoyés à des proches. Francl Cognard

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.