Le Conseil national de l'Ordre des médecins dresse un état des lieux préoccupant, mais quelques lueurs d'espoir apparaissent : contre toute attente, les jeunes médecins s'installent par exemple à la campagne.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.