L'Union pour un mouvement populaire souffre de ses divisions et de ses revers de plus en plus nombreux : les affaires n'en finissent pas, le Sénat qui est désormais à gauche, tout le monde essaie de faire bonne figure mais ce n'est pas facile.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.