Après le maire de Sevran, c’est au tour du président du Conseil général de Seine-Saint-Denis d’alerter le Premier ministre sur le manque de moyens. Stéphane Troussel a envoyé une lettre ouverte à Jean-Marc Ayrault. Il était l’invité du journal de 13h.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.