Le co-fondateur d'Apple considère que le cloud computing, autrement dit le stockage de données sur de serveurs devenus physiquement inaccessibles pour l'utilisateur est un cauchemar. Les raisons de son inquiétude.

Je pense que ça va devenir affreux

C'est en ces termes que le co-inventeur du Personal Computer s'est exprimé au sujet de la révolution du cloud comping. Mais qu'est ce que la révolution du cloud computing ?

Selon la définition du National Institute of Standards and Technology, le cloud computing est "l'accès via le réseau, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques virtualisées et mutualisées". Il s'agit de regrouper les données des utilisateurs d'Internet sur des espaces de stockage dans des centres de données disposés aux quatres coins du monde. Depuis l'avènement du cloud computing, vos photos, vos vidéos ou vos textes sont sur les serveurs de Facebook, de Google ou sur iCloud et non plus sur les disque durs de vos ordinateurs personnels.

__

Présentation par Facebook du Data center de Facebook

Est-on conscient que nous sommes en train de perdre la possession de nos données ? Le piratage de comptes Twitter comme @ReutersTech, le compte "technologie" de l'agence de presse anglaise Reuters ce week-end pourrait par exemple se généraliser avec l'approfondissement du "cloud computing". Comment un particulier ou une entreprise peut-elle encore se prémunir contre des attaques s'il ou elle ne peut plus localiser ses fichiers ?

L'avertissement d'un des pionniers de l'informatique devrait sensibiliser une partie du public à un paradoxe : l'utilisateur évolue sur internet dans un environnement qu'il pense de plus en plus sûr alors qu'il perd progressivement la main sur ce qui construit notamment son image en ligne. Il y a de quoi réfléchir à deux fois avant de poster la photo d'un nouveau-né sur Facebook ou de stocker ses données sur Google drive. Bien entendu, la maîtrise des données a un coût : Facebook, Google ou Apple proposent de stocker gratuitement vos données en vous assurant tacitement la garantie de leur préservation. L'achat et l'entretien d'un disque dur ou d'un serveur revient plus cher sans prémunir contre le redouté Bug et l'effacement des données. C'est quelque part en vous rendant service qu'on vous dépossède de vos données.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.