NEW YORK (Reuters) - Dominique Strauss-Kahn a demandé lundi à la justice new-yorkaise de rejeter la plainte au civil déposée par Nafissatou Diallo pour agression sexuelle en invoquant l'immunité au regard du droit international dont il bénéficiait, selon lui, au moment du dépôt de la plainte.

L'ancien ministre français des Finances a regagné début septembre Paris après avoir été arrêté en mai pour agression sexuelle présumée à l'encontre d'une femme de chambre du Sofitel de Manhattan. Le 23 août, un tribunal de New York avait abandonné les poursuites au pénal contre lui.

Nafissatou Diallo l'a accusé de l'avoir obligé, le 14 mai, à avoir un rapport sexuel oral avec lui dans la suite de l'hôtel. Mais le parquet avait finalement demandé à un magistrat, qui s'était exécuté, d'abandonner les charges pénales en raison de doutes quant à la crédibilité et à la bonne foi de la plaignante.

La jeune femme avait décidé de porter plainte au civil contre lui.

Joseph Ax, Jean-Loup Fiévet pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.