Depuis janvier, 2 salariés de La Poste se sont donné la mort. Le groupe lance un "cycle d'écoute et de dialogue sur la santé au travail". Il s'agit pour elle d'éviter une crise comparable à celle qui a secoué France Telecom il y a quelques mois.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.